Rechercher

Nous nous souviendrons longtemps de la saison 2019…

Mis à jour : janv. 19

Tout a commencé avec un printemps très tardif. Le débourrement des vignes (moment où

les bourgeons éclosent) est survenu au milieu de mai, soit un bon 3 semaines de retard sur

une année normale. Mai et juin ont été relativement froid, le plus froid printemps que nous

ayons eu en 8 ans.



Dans la vigne, les deux moments les plus importants sont le printemps et l’automne. On veut que ça débute tôt et que la chaleur nous accompagne jusqu’aux vendanges. Partir la saison avec 3 semaines de retard représente un sérieux handicap. Nous misions alors sur un bel automne, afin d’aller la chercher la maturité et de de compenser le retard. Ensuite, juillet a été exceptionnellement beau. Nous avons même enregistré la journée la plus chaude en 8 ans (selon ma station météo) avec une température de 36.6c le 20 juillet 2019!


Mais pour la vigne, ce n’est pas à ce moment là que la chaleur est la plus importante. Par définition juillet est un mois chaud et pour la vigne, qu’il soit chaud ou exceptionnellement chaud, n’a pas beaucoup d’impact.


Nous sommes ensuite rapidement retournés à nos conditions météo médiocres : le mois d’août a été très normal et septembre et octobre ont été désastreux, eux aussi parmi les plus froid en 8 ans. C’était à ce moment là qu’on avait besoin de chaleur pour récupérer notre retard du printemps. Mais nous ne l’avons pas eu…

Nous avons donc dû repousser les vendanges au maximum en utilisant notre machine à vent durant un total de 7 nuits en septembre et octobre afin d’éviter les gels. Nous avons également dû faire faire des pré-vendanges la semaine précédant les vendanges officielles afin de retirer toutes les grappes moins mûres sur les vignes. Ce fût tout un travail! Mais le résultat a été plutôt bon : nous avons récolté des raisins bien mûrs et les vins en développement sont très bon. Quel soulagement!


Mais l’histoire n’est pas terminée! En terminant nos vendanges le 20 octobre, nous accumulons également du retard sur le début des travaux de tailles et de préparation pour l’hiver. Encore une fois, nous espérions un beau mois de novembre afin de tout compléter à temps pour l’hiver…

Il n’en sera pas ainsi, et la saison continue de nous mette sur la corde raide : un premier 10 cm de neige le 7 novembre, des températures de -12 la nuit et de -5 le jour (la normal est de 4 le jour!) Les travaux progressent bien mais on ne peut pas tout faire en 10 jours! Et nous voici maintenant avec un 25 cm de neige hier! Historiquement, dans le sud du Québec, le premier 15+cm de neige survient le 17 décembre! Mais qu’est-ce qu’on a fait à dame nature cette année?


Les géotextiles ne sont bien sûr pas encore installés. Nous avons terminé de tailler les vignes lundi, mais il reste encore beaucoup de vignes à rabattre au sol et à attacher avant de pourvoir installer les textiles. On ne nous annonce pas de température au-dessus de zéro avant le 19 novembre. Nous avons le temps de tout préparer avant que la neige fonde (condition essentielle à l’installation des géotextiles).


Nous allons donc (et nous devons) installer les géotextiles du 20 au 24 novembre. Nous allons probablement modifier un équipement sur le tracteur afin de dégager la neige en bordure des vignes afin de permettre à la neige de bien fondre dès que la température sera plus douce, et de dégeler le sol afin de procéder à l’installation.

Je suis bien confiant que nous allons nous en sortir sans trop de dommage mais quand même, la saison aura été extrêmement difficile nous poussant constamment dans nos derniers retranchements.


Pour ceux qui voient les changements climatiques avec des lunettes roses et qui prévoient que le Québec sera l’eldorado pour la vigne, je ne suis pas du tout de votre avis… Le climat c’est beaucoup plus compliqué que la simple température lue par votre thermomètre!



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous sommes situés à Saint-Bernard-de-Lacolle, tout près de la frontière américaine.

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Vignoble Camy, tous droits réservés.