top of page
Rechercher

Réchauffement climatique; est-ce qu'on observe des tendances?

Dernière mise à jour : 20 avr. 2023

Nous avons une station météo en place au vignoble depuis janvier 2012. Elle enregistre toutes les informations de température, vitesse du vent, humidité, pression, ensoleillement, pluie, etc. à toutes les heures depuis 11 ans! Nous avons donc accès à pas mal de données et à un bel historique.


Tout le monde parle de réchauffement climatique sans trop savoir ce qui se passe vraiment et sans savoir ce que nous réserve le futur. Nous sommes dans le même bateau, nous ne savons pas vraiment nous non plus! Pour nous vignerons, la question est très pertinente. Le volume et la qualité de nos récoltes sont très fortement influencés par la température que nous avons en hiver et celle que nous avons durant la saison.


La question se pose donc: Est-ce qu'on observe des tendances dans les 11 ans de données que nous avons?


Regardons les données sous deux aspects principaux: la quantité de chaleur et la quantité de pluie reçue durant la saison de culture. Ce sont les deux indicateurs qui nous influencent le plus, bien qu'il sera intéressant (dans un article futur!) de pousser l'analyse à la froideur de l'hiver, le taux d'humidité l'été, etc.


Pour mesurer la quantité de chaleur, nous utilisons un indicateur qui se nomme Degré-Jour de Croissance (DJC).


"Le degré jour de croissance est une mesure empirique utilisée pour calculer l'accumulation de chaleur qui sert à estimer la durée d'un développement biologique tel que la croissance d'une plante en tenant compte de la température." - Wikipedia


Le graphique suivant présente les DJC cumulatifs pour l'ensemble de la saison, soit en bleu: du 1ier avril au 31 octobre (la période officielle pour calculer les DJC) et en rouge: 1ier avril au 30 septembre, ce qui correspond au début du printemps jusqu'aux vendanges.



Voyez-vous une tendance au réchauffement? Plutôt un refroidissement? Pas facile à dire!!! C'est vraiment en dents de scie...


Les plus belles saisons à la récolte ont été 2012, 2018 et 2021. Elles sont assez bien réparties dans le temps. Les moins bonnes sont 2013, 2014, 2017 et 2019. Elles aussi sont bien réparties dans le temps. La saison 2021 a été très chaude, voir idéale pour la vignes, cependant 2020 et 2022 sont dans la normale et 2019 a été catastrophique.


Plusieurs saisons nous montrent que le mois d'octobre a été très chaud (la différence de hauteur entre les lignes bleus et rouge). 2013, 2014, 2017, 2021, 2022. Mais encore là, pas de tendance à la hausse les dernières années.


Et la pluviométrie?




On note cette fois une légère tendance à la hausse. Les saisons 2012 à 2016 ont tous été sous les 500 mm de précipitation, tandis que 2017 à 2022 sont toutes au-dessus de 500 mm.

Avouons-le, la saison 2022 a été désastreuse en termes de précipitations pour la vigne. Si la tendance se maintient, ce n'est pas une bonne nouvelle pour nous. Et c'est exactement ce que le GIEC prévoit pour le Québec, de plus en plus de précipitations.


On peut donc dire que sur 11 ans, il n'y a pas de tendance claire au réchauffement et une légère tendance à la hausse du côté des précipitations. La période analysée n'est peut-être pas encore assez grande pour y observer des tendances. On se reprendra dans un autre 9 ans!


Et que nous réserve la saison 2023? On est 100% certain qu'on ne peut pas le prédire!!!!










30 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page